5 personnes pour faire le tour du petit monde

Voilà encore une théorie de la communication bien utile. Pour illustrer l’importance des réseaux sociaux, Stanley Milgram a démontré l’existence de chaînes de relations interpersonnelles. La longueur d’une chaîne est définie par le nombre d’intermédiaires nécessaires pour relier un individu de départ à un individu cible. La moyenne de ces longueurs a été évaluée à 5,2 intermédiaires.

Ce chiffre tend à se réduire à 4,6 quand les études se ciblent sur les professions des individus. En établissant que la distance moyenne entre deux individus est à peu près égale à 5 au sein d’une société de masse, l’expérience de Milgram a permis de découvrir la théorie du « petit monde ».

En approfondissant ses résultats, Stanley Milgram avait remarqué que la chaîne liant les personnes en question était davantage composée de microgroupes que d’individus isolés. Il utilisa la métaphore d’une grappe de raisins pour illustrer son propos. L’information se transmet donc de tribu en tribu. En somme, des communautés sociales aussi bien physiques que virtuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *