« La communication n’est plus une discipline propre »

Que sont-ils devenus ? Quels regards portent-ils aujoud’hui sur nos métiers ? Ils, ce sont les meilleurs Espoirs professionnels en Communication des Grands Prix COM-ENT. Pour vous – ne reculant devant rien – la team We Are COM a mené l’enquête. Découvrez dès à présent le parcours de Nadim Bel Lallahom depuis sa distinction l’an passé. Et préparez-vous à découvrir le prochain meilleur Espoir COM-ENT jeudi 22 novembre Cirque d’Hiver Bouglione à Paris.

 

Hello Nadim ! Soyons directs : qu’est-ce que le Prix « Meilleur Espoir » de la profession COM’ décerné en 2017 par COM-ENT t’a-t-il apporté ?

Le Prix de Meilleur Espoir m’a ouvert de très belles opportunités de projets dont celle d’intervenir pour un cours à l’IICP – L’école de la Communication et du Journalisme, et de participer à la rédaction de CHINA UP ! le guide de survie des pros de la com’ française en Chine, aux côtés de Cécile Chapel – directrice des Affaires publiques de l’agence Makheia.

Voilà qui invite au voyage ! Avant de partir, d’où viens-tu ? De quelle formation et à quel domaine de la com’ te destinais-tu  ?

Je suis diplômé d’un double master en communication et nouveaux médias à Sciences Po Paris. La découverte d’un cours puis différentes expériences en stage m’ont naturellement amené à considérer le domaine de l’expérience utilisateur (le fameux « UX design ») et tout ce qui gravite autour comme l’ergonomie ou encore nos interactions avec les interfaces qui nous entourent.

 

La communication n’existe plus comme une discipline propre.

 

Donc tu es naturellement maintenant UX Designer ?

Et oui je suis UX et Service Designer au sein de l’Experience Center de PwC. Mon métier consiste à identifier et comprendre les besoins des utilisateurs quant à l’utilisation d’un service ou d’une interface pour en améliorer l’usage, la facilité d’utilisation et l’utilité. Pour cela, tous nos projets de conception démarrent par une phase de recherche qualitative pendant laquelle nous rencontrons les utilisateurs du service en question. Les insights identifiés pendant cette phase seront les moteurs de la phase de conception du nouveau service ou de la nouvelle interface. Mon périmètre d’intervention est multiple puisque mes derniers clients m’ont amené à travailler aux États-Unis, en Allemagne comme aux Émirats Arabe Unis pour des missions qui portaient sur des cosmétiques de luxe, une marque de cognac ou un grand fournisseur d’énergie français.
Mon défi actuel est de penser comment les marques peuvent utiliser le design d’expérience pour se réinventer et proposer des services plus ancrés dans des besoins réels.

Etudiant hier et professionnel aujourd’hui, ton regard a-t-il changé sur la Communication ?

Sous le regard de l’étudiant que j’étais, je percevais la communication comme un ensemble de métiers, typologie d’agences et de pratiques silotées. Or, désormais du côté professionnel, je perçois la transformation que le domaine de la communication est en train de connaitre. Je vois un à un ces silos tomber. Le domaine de l’UX design en est un exemple concret puisque aujourd’hui s’y positionne aussi bien des agences de conseil, des agences de design et des agences de communication qui se concurrencent mutuellement avec des approches différentes du métier. Une approche plutôt analytique pour les agences de conseil, marque pour les agences de com’ et conception pour les agences de design. Mais les frontières se floutent entre toutes celles-ci et demandent aux professionnels de la communication de repenser leur métier puisque la communication n’existe plus comme une discipline propre.

Last time : quels conseils donnerais-tu aux étudiants en COM ?

Je leur conseillerai de ne pas s’enfermer dans la discipline mais de l’enrichir par tous les sujets connexes auxquels elle peut être liée ou se rapprocher. Il ne faut pas oublier que la communication n’est pas une finalité en soit mais un outil, un levier, un domaine transverse qui s’enrichit des autres et enrichit les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *