SEO : 10 commandements pour un site de marque visible et innovant

Après la création d’un site web professionnel, le projet n’est pas fini. Il vous faudra générer du trafic. S’il est devenu simple de créer un site internet grâce à un bon nombre de solutions innovantes, le véritable enjeu est le développement de votre audience. Pour cela, nous allons voir ensemble 10 points d’innovations web qui vont vous permettre de bousculer votre site internet tout en rappelant les anciennes techniques web, toujours valables. Ça vous va ? Suivez le guide !

 

1. Le https, tu utiliseras

Vous l’avez forcément remarqué, lorsque vous surfez sur internet, les adresses des sites commencent toutes par “http” ou “https”. Depuis peu, Google a décidé de favoriser les sites commençant par “https” (“s” pour “secure”) pour la simple et bonne raison que ces sites sont sécurisés contrairement aux autres. Je vous rappelle que le protocole http est un protocole qui permet de recevoir des informations des serveurs web, d’envoyer des informations vers les serveurs web et enfin de les échanger sans cryptage. En fait, il faut comprendre ici que l’utilisateur se contente de recevoir des données qui sont accessibles à tous, et donc non confidentielles. Vous vous doutez bien que cela peut être fort contraignant lorsqu’il s’agit d’informations personnelles ? Le protocole https est la solution pour assurer une totale confidentialité entre les serveurs.

2. Les mots-clés, tu travailleras

Les mots-clés sont des mots que l’internaute saisit sur Google lors de sa recherche. Généralement, ce sont 2 ou 3 mots-clés au maximum. Rappelez-vous que lors d’une recherche, les premiers sites qui apparaissent sont systématiquement payants puisqu’ils sont positionnés par le référencement payant. Ensuite s’affichent les sites que Google estime pertinents et surtout cohérents avec la requête de l’internaute. Choisir ses mots-clés est l’étape la plus stratégique du référencement naturel (SEO – Search Engine Optimization). Vous devez chercher à vous positionner sur un grand nombre de mots-clés afin d’attirer du trafic sur votre site. Pensez à choisir des mots-clés qui vont décrire parfaitement votre activité.

7 règles d’or pour bien placer vos mots-clés

1. Place vos mots-clés stratégiques dans l’URL de votre page
2. Positionner les mots-clés stratégiques dans le titre de la page
3. Insérer ces mots-clés dans les balises de meta description (les Hn, H1, H2, H3, H4 et H5)
4. Positionner les mots-clés dans le titre au début de texte / de votre article
5. Placer 2 mots-clés l’un à côté de l’autre dans votre contenu
6. Insérer les mots-clés dans les noms de fichiers des images
7. Éviter la répétition excessive d’un même mot-clé

3. Le responsive design, tu demanderas

Le responsive design est une technique de réalisation de site web qui permet de faire un site adaptable sur smartphones et tablettes. Bref, à tous les écrans ! C’est devenu aujourd’hui un indispensable pour votre SEO et pour développer votre trafic, notamment par l’émergence du « mobile first » dans le comportement des internautes (devenus mobinautes) Plus personne ne doute aujourd’hui que le premier média de consultation des sites Internet est maintenant le smartphone. Alors comment faire un site web responsive ? Il existe pour cela des logiciels de création de site internet en ligne, appelés également website builder comme Orson.io. Ce sont des outils modernes de création de site internet qui embarquent des templates gratuits de base et 100% responsive design pour la plupart. Pensez donc à vérifier et tester.

4. Le RGPD, tu respecteras

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) – connu aussi sous l’acronyme anglais de GDPR (General Data Protection Regulation) – entrée en vigueur le 25 mai 2018. Ses objectifs ? Mieux protéger les données personnelles, harmoniser le droit applicable en la matière dans l’Union Européenne et empêcher l’exploitation de ces données sans accord préalable du citoyen.

6 points essentiels du RGPD à retenir

1. La protection des données : protéger des informations permettant d’identifier une personne physique, directement ou indirectement (son nom, son image, ses photos, son adresse postale ou IP, ses identifiants, son numéro de téléphone, numéro de Sécurité sociale, ses messages, etc.).
2. Utilisation des datas des internautes : impossible de collecter des données personnelles sans consentement écrit, clair et explicite des personnes concernées. La collecte de données reste toujours possibles, mais dans un cadre défini. Par ailleurs, l’internaute doit clairement savoir à quoi vont servir ces données, c’est-à-dire par qui et pourquoi elles serviront.
3. Un dossier online consultable : possibilité à vos utilisateurs d’obtenir une copie de leurs données personnelles, de demander leur suppression ou encore de s’opposer à une utilisation commerciale.
4. Transfert de données : possibilité de récupérer et de transférer des données gratuitement (réseau social, messagerie, etc.).
5. Piratage des données : obligation d’informer les utilisateurs en cas de piratage, vol, détournement ou altération. Toute intrusion doit être signalée à l’Anssi (Agence nationale de sécurité et des services de l’information).
6. Droit de recours : en cas d’utilisation des données de manière abusive, possibilité de saisir la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) et d’organiser une action collective portée par une association ou un organisme.

5. Le temps de chargement, tu chronométras

Le temps de chargement d’un site Internet est un des critères de plus en plus important pour Google. Ne négligez donc pas ce critère puisqu’il jouera sur le score que le moteur de recherche vous attribuera et donc sur la visibilité de votre site. Google estime que le temps de chargement d’un site doit être de moins de 2 secondes. C’est impossible me direz-vous ? Je vous laisse faire le test en surfant avec votre smartphone et en surveillant votre patience…Rappelez-vous que 75% des internautes et mobinautes quittent une page si elle met plus de 7,5 secondes à charger.
Ainsi pensez à réduire le temps de chargement de vos pages pour éviter de faire fuir vos visiteurs. Vous vous demandez comment faire ? On va vous aider…

3 logiciels pour mesurer et optimiser votre temps de chargement

1. Pingdom : outil totalement gratuit, 100% en ligne et qui vous permet de tester le temps de chargement de votre site internet depuis différents serveurs à travers le monde.
2. Orson mobile tester : logiciel vous permet d’analyser votre site sur mobile, mais également d’optimiser la performance, la qualité et l’efficacité de votre site.
3. Dareboost : outil qui permet d’analyser les performances de son site web et de ses concurrents.

6. Les images, tu optimiseras

Une fois après avoir réduit le temps de chargement de votre site, vient ensuite l’optimisation de vos images (souvent bien trop lourdes pour la toile !). Il faut savoir que les images sont un élément essentiel de votre site web et également pour votre SEO.
Les internautes sont captivés par tous éléments visuels. L’optimisation de vos images ne doit donc pas être négligée, car elle permet d’attirer des visiteurs, de réduire le temps de chargement et de mieux vous positionner dans les résultats des moteurs de recherche.

6 conseils pour optimiser vos images

1. Nommer vos images correctement
2. Renseigner vos balises ALT
3. Réduire la taille de vos images
4. Utiliser le bon format pour la bonne image
5. Utilisez des images uniques
6. Construisez votre sitemap image

7. Les chatbots, tu testeras

Un chatbot est un robot logiciel qui peut dialoguer avec des internautes par le biais d’un service de conversations automatisées. Beaucoup de site internet ont mis à disposition des internautes des chatbots afin de répondre aux questions récurrentes. La FAQ des temps modernes ! Ça marche en questions et réponses. Les chatbots simples répondent à une question en mobilisant une bibliothèque de contenus. Alors que les chatbots complexes sont basés sur l’intelligence artificielle et peuvent être apprenants.

8. Des liens, tu serreras

Les liens externes sont importants pour le SEO. Partons du principe que les amis de vos amis sont vos amis. Pour ce faire, si les sites de mes amis ont une bonne image auprès de Google alors il y a une de fortes chances que mon site soit optimisé et donc que mon nombre de visiteurs augmente. Ainsi les backlinks permettent de faire monter votre site dans les résultats de recherche de Google.

9. Des vidéos, tu ajouteras

Nous l’avons tous remarqué aujourd’hui que la vidéo est le format média le plus plébiscité par les internautes. En revanche, il faut savoir qu’une vidéo sur un site internet peut augmenter le temps de chargement. Pensez donc à faire des vidéos assez courtes, pertinentes et efficaces.

10. Le social wall, tu partageras

Vous affichez en direct sur un mur, une même page, l’intégralité des posts et autres tweets de vos comptes sociaux ou de vos hashtags. De ce fait, vous pourrez présenter de manière interactive et visuelle tous types de communications sur votre opération et en même temps encourager les interactions sociales.

 

Amina Mabondzot, experte chez Orson.io et invitée de la team We Are COM 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *