Les 5 grandes tendances de la communication en 2019

Parce qu’à l’impossible nul n’est tenu, la team We Are COM vous éclaire sur ce qui devient (carrément) possible et sur ce qui n’est (vraiment) plus possible en 2019. Vous ne trouverez ici ni activisme, ni corporatisme… seulement nos 5 tendances de la communication en 2019 prenant la forme de 5 DO et DON’T du communicant grâce aux derniers Grands Prix COM-ENT !

 

✅ Ta marque, tu engageras. 65% des consommateurs français choisissent une marque pour ses prises de position sur les grands débats de société selon l’étude Edelman Earned Brand 2018. Une marque devient une personne [morale] engagée comme E. Leclerc qui se mobilise chaque année avec « Nettoyons la Nature ! ». A l’occasion des 20 ans de l’opération, la marque a interpelé les citadins avec un brillant détournement d’objets culturels (agence Babel).

  • ⛔ Ta cause, tu choisissais. Le mécénat était le jouet du patron. La fondation d’entreprise était le placard doré d’un ancien dirigeant. La RSE était un ajout sur la carte de visite du Dircom. La marque doit faire sienne une cause sociétale porteuse de sens pour le collectif, et non pour quelques personnalités internes.

✅ Ton inspiration, tu retrouveras. Les créateurs de nouveaux médias, les générateurs de nouvelles audiences nous inspirent. Total ne s’y trompe pas en nous emmenant découvrir le fonctionnement d’un site de raffinage et de pétrochimie grâce à une BD reportage (agence So Bam). Pour un sujet peu glamour, le rendu est brillant de pédagogie. Tout comme AccorHotels qui (re)donne ses lettres de noblesse à son second métier et à tout un pan de son expérience client : la restauration. Là-aussi, un bel ouvrage (agence W&Cie) en clin d’œil aux plus beaux livres de Cuisine ou de Cocktails. Délicieux !

  • ⛔ La copie du voisin, tu zieutais. La veille des communicants était trop souvent nombriliste et sectorielle. Nous nous regardions. Nous toisions nos concurrents. Nous cherchions l’inspiration auprès d’autres annonceurs en France ou à l’international. L’inspiration du communicant doit venir de sa connaissance de ses publics.

✅ Ta confiance, tu donneras. Le succès des Youtubers tient en leur génie créatif, à leur intelligence et à la connivence qu’ils tissent avec leurs audiences. Ils savent mieux que quiconque ce qu’est une promesse éditoriale. Et la MAAF l’a bien compris en donnant carte blanche (via l’agence The Persuaders) à Axel Lattuada et ses acolytes de la chaîne Youtube « Et tout le monde s’en fout ! ». Pourquoi ? Prévenir du danger de l’alcool et de la drogue au volant. L’influenceur est resté fidèle à lui-même : c’est irrévérencieux et (im)pertinent.

  • ⛔ L’égérie, tu brimais. Rémunérer un Youtuber pour interviewer des collaborateurs dans les locaux de l’entreprise avec les codes de la marque, c’était oublier qu’il n’est pas seulement producteur de contenu : il est aussi producteur d’audience. Le contrat de conversation qui le lie à sa communauté ne peut être trahi. Speakerines et homme-sandwichs n’existent plus.

✅ Ta simplicité, tu tireras. Le design tire un trait. Chez Keolis (agence Saguez) ou Orano (agence Insign), le logo devient simple et direct tout en étant le symbole d’une mutation en cours. Pour soutenir cette intention, la charte devient un appel à la création. La connivence se trouve dans les illustrations, le souci du détail qui reflète l’attention portée aux publics. BNP Paribas Asset Management excelle ainsi dans un style graphique affirmé (agence TBWA\Corporate), nageant à contre-courant.

  • ⛔ Le déjà-vu, tu reproduisais. Le minimalisme, les aplats de couleurs vives et les typos bâton étaient devenus bateau. Nos productions doivent découler d’un véritable travail de création, car leur vocation est bien d’interpeler nos publics. Arrêtons le copier-coller graphique et faisons confiance à nos intuitions.

✅ Ton émotion, tu prolongeras. La finalité d’un événement n’est pas de finir, c’est de commencer un truc. Au-delà de son partenariat avec le Tour de France, Škoda clame « We Love Cycling » aux cyclistes via un programme relationnel complet : la création d’un site communautaire et des moments de partage toute l’année sur les routes de France (agence Hopscotch Event). Pour l’autoroutier APRR (agence TBWA\Corporate), l’ambassadorat des collaborateurs commence par un événement de découverte aux réseaux sociaux ; puis charge à eux de prendre la route aux likes.

  • ⛔ La logistique, tu aimais. L’organisation d’un événement se résumait à une date, un lieu, des peoples et des petits fours. Nos événements doivent se démultiplier hors des murs, hors du temps. Sortons de notre zone de confort pour imaginer des expériences à partager sur Instagram, sur Facebook, sur Twitter par nos heureux participants ; devenus ambassadeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *