Les communications sous surveillance, du Cabinet noir à Echelon

Les systèmes de communication ont beaucoup évolué au fil du temps. Or saviez-vous que les messages secrets ont eux aussi une histoire ? Déjà, à l’époque de l’Égypte ancienne et au VIème siècle avant JC, émergeaient des messages cryptés, tels que la méthode de chiffrement Atbash, utilisée pour masquer les références aux noms mentionnés dans la Bible. Parmi les plus célèbres cryptographies, on peut aussi citer celle du « 666 » le nombre de la bête, dans l’Apocalypse de Jean (paragraphe 13, verset 18), représentée avec les trois lettres grecques χ (chi) = 600, ξ (csi) = 60 et ϝ (digamma) ou ϛ (stigmatisation) = 6. Ce code secret de communication aurait servi à désigner l’empereur Néron et ses persécutions envers les chrétiens. Au fur et à mesure, de nouvelles formes de codes sont apparues puis les nouvelles technologies ont largement contribué à amplifier leur complexité. Retour sur l’ancêtre de Big Brother…

La suite est réservée aux membres !

  • Accès illimité aux contenus We Are COM
  • Invitation aux ateliers mensuels du Club
  • Espace membre et annuaire




Je suis déjà membre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *