Rapport d’activité et communication : décryptage d’une révolution

Depuis plusieurs années, le rapport d’activité a entamé une transformation. D’aride document financier, il a évolué pour s’imposer aujourd’hui comme un outil de communication à part entière. Son nouveau défi : incarner l’entreprise. Entre impulsion de la législation et nouvelles pratiques de communication, décryptage d’un support pas comme les autres, avec The Editorialist. De l’obligation à l’opportunité de communication Légalement, seules les SA, SARL et SNC[1]ont l’obligation d’établir un rapport d’activité. Destiné à leurs actionnaires, ce document rendait compte, à ses débuts, des comptes annuels, des comptes sociaux et communiquait les informations légales relatives à l’entreprise. Depuis septembre 2017, et la transposition d’une directive européenne[2], certaines entreprises sont désormais tenues d’effectuer également une déclaration de performance extra-financière. S’est ainsi développé le rapport intégré. Une obligation, certes, mais surtout une opportunité de faire de ce nouveau dispositif un véritable outil de pilotage stratégique et de communication originale !  Car force est de constater qu’aujourd’hui, le rapport intégré est devenu…

Ce contenu est réservé aux membres.

  • Accès illimité aux contenus de WeAreCOM.fr
  • Invitation aux ateliers mensuels du Club We Are COM
  • Espace membre et annuaire
  • ...





Je suis déjà membre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *