Les tendances des relations publiques pour 2024

Le domaine de la communication et des relations publiques a connu une évolution significative ces dernières années, influencé par les revendications sociétales et les exigences générationnelles. Un contexte aux multiples facettes s’installe en ce début d’année 2024, nous incitant à réfléchir sur les éléments qui définissent désormais des relations publiques efficaces, façonnées par les aspirations des actionnaires.

Il est indéniable que de nombreuses entreprises et jeunes marques cherchent souvent à utiliser les relations publiques pour promouvoir leurs produits. Cependant, comme les journalistes le soulignent fréquemment, les médias ne sont pas des agences de communication. C’est devenu un élément différenciateur pour des noms tels que Streetpress ou Médiapart, qui privilégient la construction de l’information.

Ainsi, les médias doivent trouver un équilibre dans leurs reportages, entre information et promotion, tout comme les marques. Il ressort de cet exercice délicat que les journalistes cherchent avant tout à résoudre des problématiques et à apporter des solutions. La marque, le produit, le service doivent contribuer au bien de la société et répondre aux préoccupations des consommateurs.

Si vous êtes une marque proposant des services de déménagement, prenez le temps d’écouter vos consommateurs et identifiez les recherches les plus fréquentes sur Google. Si un client a un animal de compagnie, conseillez-le sur la manière de ne pas stresser l’animal pendant cette période de transition. Cette écoute, réalisée grâce au rôle de l’attaché de presse, est cruciale pour les marques, voire essentielle. En l’absence d’une identification claire autour d’un produit, sans une compréhension de ses valeurs et de votre service, la vente est compromise.

Lorsqu’on affirme que l’humain est au centre d’une entreprise, il est essentiel de se rappeler que la simplicité des relations doit en découler.

Un principe directeur nécessaire pour plusieurs raisons stratégiques. Des relations simples rendent les relations publiques plus agréables tant pour les journalistes que pour les communicants, qu’ils soient community managers, attachés de presse, et en fin de compte, pour les clients dont les aspirations sont scrutées par les actionnaires.

Si une information essentielle devait émerger de ce texte, c’est que les relations publiques de demain évoluent certes en termes d’outils, mais la compétence clé de ce parent pauvre de la communication restera sa capacité à établir des liens forts et à offrir une vision.

Les relations publiques de demain, sont les instants manqués d’hier du consommateur d’information, ce moment où il se sent enfin écouté.

Yannis Sioudan,

Fondateur de l’agence indépendante Interférence Press

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *