TOP 10 des pires expressions franglaises en COM 😱

Pensez-vous que mon post nécessite d’être liké et relayé dans un environnement worldwide ou bien qu’il doit être cloué au pilori du bad buzz à la merci des haters ? On brainstorme ensemble, alors n’hésitez pas à me donner votre feedback sur le T0P 10 des expressions franglaises 🇫🇷 🇬🇧

On le sait, le marketing et la communication ne sont pas plébiscités du public. Tantôt considéré comme inutile, tantôt perçu comme trompeur pour les consommateurs, nos métiers ont dû mal à gagner le cœur des foules. On observe plutôt le phénomène inverse. Une étude, menée par l’agence Repères, a mis au point une grille de notation associée à une analyse sémantique quant à la perception de la fonction marketing. Les mots qui reviennent le plus fréquemment pour évoquer le marketing sont « inutile », « du vent » ou bien « manipulation »

On peut donc s’interroger sur les raisons de ce désamour. Bien entendu, de nombreuses explications permettent d’aboutir à ce constat. Mais il est une caractéristique commune du « marketeur » : le franglais.

Cela peut sembler exagéré – et peut-être qu’il n’y a pas lieu de se sentir concerné – mais, sincèrement, n’êtes-vous jamais sorti de réunion en vous disant que ce langage est inaudible pour les non-initiés ? Même si le franglais s’est progressivement généralisé à toutes les étages de l’entreprise, il n’en reste pas moins l’apanage du marketeur qui est la première fonction à s’en être emparée et à pousser son usage à son paroxysme. Mais quel est lien avec le rejet que nous connaissons sur les communicants ?

Le mélange de mots étrangers dans un contexte professionnel (et aussi personnel) francophone peut avoir la conséquence involontaire, et parfois intentionnelle, de rendre inaccessible la compréhension d’informations.

Trois raisons pourraient motiver ce comportement :

1. Affirmer son appartenance

La première raison, et probablement la plus largement répandue, serait pour suivre le mouvement et affirmer son appartenance à une communauté professionnelle ou à une culture d’entreprise pour tout simplement ne pas en être exclu. Le franglais devient alors un outil d’appartenance à une communauté.

2. Ne pas perdre la face

La deuxième raison, moins avouable mais que l’on a tous tenté (si, si, je vous assure), est pour masquer quelques lacunes professionnelles. On peut appeler cela noyer le poisson : rendre incompréhensible un propos peut cacher une mauvaise maîtrise de son sujet et une volonté de ne pas perdre la face.  

3. Rabaisser son interlocuteur

Et la dernière raison, et la moins glorieuse, serait pour mettre de la distance : chercher à affirmer sa différence ou chercher à affirmer une supériorité vis-à-vis de son interlocuteur. 

Toutes ces raisons tendent à rendre impopulaire le marketing et la communication. Car en rendant un message incompréhensible, on exclut d’office l’attention portée à l’autre. On se situe dès lors dans une rupture de l’échange et du dialogue. Or, et c’est le comble, il s’agit là de la vocation première de nos métiers : transmettre un message. Ce qui peut être vu comme du mépris.

Rappelez-vous du sketch des Inconnus « Des publicitaires » de 1990 (et oui je suis de la génération Y !), on retrouve tous les ingrédients de ce qui est reproché aux communicants. Le plus troublant est que ce sketch est encore très actuel alors qu’il a été écrit il y a 30 ans. Dans une version plus récente, le YouTubeur le Rire Jaune tourne en dérision le rôle du marketing en soulignant son inutilité. 

Pourtant, jamais cette discipline n’aura été plus technique qu’aujourd’hui. Les tactiques marketing se sont extrêmement enrichies avec l’explosion du digital, dont une grande partie vient d’outre-Atlantique ce qui explique aussi l’utilisation soutenue de l’anglais. Néanmoins, tous les anglicismes du marketing, je devrais même dire de la mercatique, disposent d’un équivalent fidèle en français. Pourquoi ne pas les utiliser ?

Alors je vous propose un TOP 10 des expressions franglaises bien trop entendu en réunion ou lors de discussions entre collègues, avec une suggestion de traduction en français.

N’hésitez pas à réagir et à compléter ce TOP 10 ou à partager vos meilleures traductions !

Maxime Poux, directeur de la communication du groupe Ginger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *