Les 5 grandes tendances de la COM en 2020

🇬🇧  English version

Quel communicant serez-vous en 2020 ? La team We Are COM vous dévoile son top des tendances pour une année placée sous le signe de la « communication généreuse ». Si vous cochez les 5 cases, bravo : vous avez toutes les chances d’être élu « communicant de l’année » par vos pairs. Alors en 2020… visez le 20/20  😀 Allez, on vous partage nos antisèches pour vous faire rafler toutes les meilleures récompenses de la communication en France : des Grands Prix Stratégies à Paris aux Trophées de la COM du Sud-Ouest à Bordeaux en passant par les Deauville Green Awards.

✅ Tendance #1 Moi communicant, je serai un narrateur surprenant

Je promets d’être original de la conception à la diffusion avec une parfaite exécution

« Notre espèce animale n’est ce qu’elle est que parce qu’elle se raconte » soulignait Michel Foucault. Et vous savez quoi ? C’est aussi vrai pour les marques. Lorsqu’elle happe la bonne audience, saisit le bon canal, s’arme des codes justes… l’histoire frappe et on y croit !

Elior l’a bien compris, en proposant une campagne de cyber-sécurité hors normes. Hacking Diner (agence Brainsonic) piège littéralement les collaborateurs du groupe de restauration collective avec une fausse bande-annonce cinéma pour une sortie en France. Le dispositif est bluffant de réalisme. A tel point, que les collaborateurs étrangers s’interrogeaient sur la date de sortie chez eux ! Cerise sur le gâteau : le reveal du Directeur de la sécurité, himself.

Dans un style plus traditionnel, l’histoire s’écrit et s’affiche. C’est le pari réussi de Pavillon France qui, grâce à la plume de Philippe Claudel – avec la nouvelle Rature – et d’une affiche de métro (plus grande qu’une baleine !) clame haut et fort sa passion pour la pêche (agence Les gros mots). Perso, cette créa me l’a donnée… (la pêche pardi !)

Et la vidéo dans tout ça ? BIC a réussi à nous en convaincre : le rapport annuel est définitivement une opportunité créative. Avec « #Fait(s) pour… » (agences La Nouvelle / Aristophane), on plonge carrément dans l’histoire graphique de la marque. Le résultat est aussi brillant que glossy !

Le bonus de la team  

On est admiratifs de la refonte de l’identité d’Accor (agence Brand Image). Une renaissance absolument haut de gamme qui raconte un tournant de l’histoire du Groupe, révélée en lettres d’or signées du PDG et déposées sur le bureau de chaque collaborateur.

✅ Tendance #2 Moi communicant, je serai un animateur discret

Je promets de favoriser la rencontre… et de me faire petit, tout petit

Et si la rencontre demeurait le facteur humain de la communication en 2020 ? Véritable clé de voûte à l’heure du digital, le collectif ne se résume pas à dire en public. C’est inviter l’autre à déployer sa valeur aux yeux de tous, au lieu de monopoliser la parole pour son propre nombril.

Pari tenu chez Pierre & Vacances Center Parcs, qui a misé sur l’ambassadorat local pour valoriser chaque étape de son parcours client. Une manière osée d’augmenter son engagement par la preuve sociale dans un secteur ultra concurrentiel.

Et quand ce ne sont pas les clients, ce sont nos collaborateurs, les chouchous ! Qu’il s’agisse de Veolia avec #WeAreResourcers (Havas Paris) ou la FNTP avec #FranchementRespect (TBWACorporate) la marque employeur est résolument tournée vers l’externe en valorisant l’interne : les talents. Simple et efficace. Alors « on surligne » comme on dit chez BIC !

Dans un autre registre, on s’est émerveillés devant l’exposition Behind the Game d’Ubisoft autour du jeu Assasin’s Creed. Plutôt malin d’animer sa communauté de fans à travers ses experts !

Mais le phénomène incontournable en 2020 c’est bien sûr le 2ème moteur de recherche au monde : YouTube. Eh oui… Renault, la Banque Postale, Lidl Cuisine et tant d’autres s’animent sur YouTube, grâce à des animateurs d’un nouveau genre : ces YouTubers invités sur les chaînes des marques. Après tout, la rencontre est aussi une affaire de confiance.

Le bonus de la team  

On salue la richesse et l’ambition de l’Usine Extraordinaire au Grand Palais, un événement complet et bien huilé pour faire rayonner les métiers de l’industrie auprès du jeune public (agence Hopscotch).

✅ Tendance #3 Moi communicant, je serai un porte-parole d’engagement

Je promets de rendre ma marque désirable grâce à son empreinte sociétale

Finie la page internet oldschool cachée dans la rubrique « Notre engagement ». En 2020, les actions sociétales se co-construisent avec le marketing pour marquer les esprits d’actions bien réelles, bien concrètes.

On se souvient de Save Our Species de Lacoste, qui jouait sur la rareté des polos pour sensibiliser sur les espèces menacées. Cette année, Nature & Découvertes a détourné le Black Friday pour en faire un Fair Friday (agence Disko). L’analogie astucieuse entre les réductions de prix et les réductions d’espèces a généré 3 millions de contacts et permis de financer 4 grandes causes de la biodiversité.

Et quand il s’agit de défendre une profession, la com se veut incarnée. Greta Thunberg n’a qu’à bien se tenir face au jeune Victor qui, à seulement 20 ans, parcourt la France pour inscrire l’art de la boucherie au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO. Des retombées extraordinaires pour un budget media de seulement… 2.734€ ! (agence Glory Paris)

En 2020, l’engagement est définitivement présent, y compris dans les secteurs les plus inattendus : avec Dirtiest Porn Ever, Pornhub sensibilise son audience sur le nettoyage des océans grâce à une production très personnelle. Ndlr : on vous laisse trouver le lien 😉

Le bonus de la team  

On a ri devant le dispositif télésiège raclette de Val Thorens, qui rappelle avec humour les consignes de sécurité sur les pistes, grâce à une mobilisation active des opérationnels. Un joli poisson d’Avril !

✅ Tendance #4 Moi communicant, je serai un créateur d’expériences immersives

Je promets d’inventer la relation du turfu grâce au digital

Autrefois, on cherchait à intégrer le digital partout. Aujourd’hui il devient un tout ; à la fois intelligent, humain et convivial. Les expériences s’upgradent, se multiplient. Les marques s’affranchissent du diktat mercantile et infusent des souvenirs, des vrais.

A l’occasion des 60 ans d’Astérix, La Poste a invité ses internautes autour d’un banquet social entre Gaulois (agence Dunk!). Une gamification 100% live, en lieu et place du traditionnel Follow + RT, qui incitait les participants à tweeter au maximum de fois pour rester à table. Le ROI ? Un trending topic #JoyeuxAnniversaireAsterix rassemblant plus de 13 000 twittos en une soirée.

L’expérience est aussi l’occasion d’entrer en relation en one-to-one. Avec La French Touch by Martell (agence L’Associé), on transforme son packaging en casque de réalité virtuelle. Et hop ! On découvre la production du Cognac Martell à vol d’oiseau.

De l’immersion, en veux-tu en voilà ! Quand Ariane Group prépare le lancement d’une fusée, le public est invité à faire partie de l’Histoire avec un grand H-tag (agence Sweet Punk). Un 360, avec des photobombs de fusées et des décollages en réalité augmentée.

Le bonus de la team  

On a cliqué et recliqué quand l’entreprise RTE a appelé au Voyage électrique. Une lecture aux allures de jeu 3D pour expliquer les axes stratégiques du groupe.

✅ Tendance #5 Moi communicant, je serai un interlocuteur em-pa-thi-que

Je promets de parler vrai, à toi, public

On ne le répète jamais assez : notre 1ère source inspiration, c’est notre audience. A l’heure de la défiance, le parler vrai est une fonction vitale de la marque. Au placard le verbiage institutionnel, les discours frileux et démagos. Les organisations qui osent, gagnent du terrain par leur crédibilité.

Pari osé pour Planète Enfants & Développement. En s’adressant aux radins, racistes et aux machos, l’association incite au don en adoptant un contre-pied : la mauvaise raison de donner (agence Brainsonic). La campagne ne passe pas inaperçue et renvoie vers un site dédié listant formellement 1.000 bonnes raisons de donner.

Côté prévention, on s’est enjaillés devant la campagne #StopTrainSurfing (agence We Are Social) pour alerter sur le danger de la pratique à haut risque qui consiste à s’accrocher à des trains en marche. Si Elior a réussi à piéger ses collaborateurs, la RATP a quant à elle berné les jeunes socionautes adeptes justement de trainsurfing. Les stories Instagram de Johan, influenceur Freerunner, ont permis de diffuser un message très clair sur les dangers de cette pratique. Fait intéressant : la campagne presque confidentielle a permis de toucher la quasi-totalité de sa cible sur les réseaux sociaux ! En deux mots : totalement affinitaire.

Le bonus de la team  

On a pris plaisir à décortiquer cette affiche connivente de L’Equipe faisant appel aux associations d’idées pour asseoir sa nouvelle baseline « Tous unis par le sport » (DDB Paris).

En conclusion ?

Si vous voulez être le bon élève, celui qui aura les félicitations du jury à la fin de l’année, notre meilleur conseil des tendances 2020 c’est de cocher toutes les cases… et de n’en cocher aucune !!!!!

Sortez du cadre ! Les meilleures campagnes sont celles qui assument un parti pris créatif, éditorial, qui s’adressent avec justesse et audace à leur audience, utilisant leurs canaux dans une parfaite exécution de la « big idea ». La communication est un tout ; et on vous incite à inventer et réinventer la vôtre. Un point c’est tout 🙂

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *