On ne s’improvise pas dans les RP !

Le métier des Relations Presse nécessite d’employer des techniques bien particulières. Le Consultant Relations Presse est d’ailleurs un acteur de plus en plus reconnu dans la stratégie de l’entreprise. Il joue notamment un rôle important auprès du Directeur Marketing et Communication. Sa mission ? Participer activement à la valorisation de l’entreprise par son rôle relationnel avec les différents publics. Aujourd’hui, on parle davantage de Consultant RP que d’attaché de presse. Et comme il n’est plus envisageable de pratiquer ce métier sans parler de digitalisation, on parle plus volontiers de Consultant RP/Digital. 🙌

🛠 Les Relations Presse : un métier de spécialiste

Il ne suffit pas d’être gentil, agréable et diplomate pour réussir dans ce métier (même si ces qualités sont toujours appréciées). En réalité, faire des Relations Presse est un exercice structuré, rigoureux et délicat, faisant appel à plusieurs notions, compétences, outils et habiletés. 😀

Le métier ne se résume pas à écrire des communiqués de presse et faire des relances. Il demande une vraie réflexion, un esprit stratégique, une approche conseil à 360° : il faut être capable d’aborder une problématique sous toutes ses facettes. Ainsi, le challenge du métier est de réussir à toucher une cible identifiée sur différents types de supports (ex : les médias traditionnels et numériques, les réseaux sociaux, les blogs…) en racontant une histoire qui crée du lien et une relation qui engage la conversation. 

On pourrait croire que le métier d’Attaché de presse est à la portée de tous, mais il n’en est rien. C’est avant tout un métier d’expertise. Être Consultant presse est bien plus qu’une simple activité de relationnel, c’est un métier qui demande de véritables compétences et un esprit d’analyse. De nombreuses aptitudes sont donc nécessaires pour réussir dans ce domaine. Certains les ont naturellement, d’autres doivent travailler davantage. La motivation, la rigueur et l’audace font partie des qualités indispensables à développer. 🤓

📲 Les Relations Presse à l’heure du digital

Les Relations Presse sont, comme beaucoup de métiers, concernées par la transformation digitale des entreprises et de notre société. Aujourd’hui, le digital réinvente le métier et fait apparaître de nouvelles pratiques et tactiques de communication ainsi que de nouveaux acteurs : bloggeurs, influenceurs, ambassadeurs. En résumé : plus de cibles, plus de canaux de diffusion, plus de techniques pour communiquer et diffuser ses messages à la bonne cible. 📈

Il est ainsi indispensable de bien définir ses objectifs et de bien comprendre les attentes de ses cibles. Construire un contenu d’excellence est un enjeu majeur pour les marques et un facteur clé de succès pour se différencier. Cela implique de se tenir informé en permanence sur les sujets qu’on est amené à traiter. La réussite d’une rédaction dépend directement de la production de contenus attractifs, percutants, actifs et engageants qui auront vocation à être partagés. En offrant des contenus qualitatifs, la crédibilité et l’expertise de la marque augmentent. Un attachement se créé auprès du lecteur ! Ainsi, savoir écrire est un premier gage de réussite pour le Consultant presse.  

L’excellence ne s’improvise pas, cela devient tout un art de faire des RP aujourd’hui ! Le diplôme ne fait pas l’artiste et l’expérience complète la vocation. L’univers choisi par le Consultant dépendra aussi de ses affinités et de sa personnalité. Deux types de domaines s’offrent aux communicants qui souhaitent se lancer dans les RP : le B2B (business to business) et le B2C (business to consumer).

Comment capter l’attention de ses cibles ?

Voici 7 conseils pour capter l’attention des journalistes, blogueurs et influenceurs à l’ère du digital 🙏

  • Une accroche qui donne envie de lire la suite. Comme pour un bon gâteau, il faut commencer par les bons ingrédients.
  • Une belle histoire : observer, partager, trouver un thème porteur dans lequel on peut s’identifier.
  • Être concis : plus de 50 % des messages sont consultés sur smartphone. L’objet du mail doit pouvoir être lu en un clin d’œil, même sur un petit écran. La limite à ne pas dépasser : 50 caractères, espaces compris. Un objet vraiment efficace se situera plutôt entre 28 et 39 signes.
  • Jouer sur la fibre émotionnelle et le visuel.
  • Poser des questions pour créer l’échange.
  • Rester court et concis : un acronyme anglais à retenir : K.I.S.S : Keep It Short & Simple “faites court et simple”.

Marie-Laure Laville,

Experte en Relations Presse et E-Relations Presse – Auteure de “Les Relations Presse à l’heure du digital : des influenceurs aux ambassadeurs” et invitée de la team We Are COM.

Plus de La Team
Brand content manager
Le brand content manager est le garant des contenus diffusés sur les...
Lire plus
Rejoindre la conversation

2 Commentaires

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *