Com’1 Monday – Saison 1, Episode 15

COM1MONDAY-actualite-communication-S1E15

COM’1 Monday, c’est un condensé de l’actualité de la COM de la semaine passée, pour partager en réunion d’équipe 👱🏻‍♀️🧔🏾 ou autour d’un café

#MONEY

Facebook et Twitter dévoilent leurs résultats du 1er trimestre 2018

Les deux médias sociaux, côtés en Bourse, ont dévoilé leurs indicateurs pour les premiers mois de l’année.

Pour le site site de Mark Zuckerberg, tout va bien malgré le scandale. Son bénéfice net est de 5 milliards de dollars (+63% sur un an), signe de sa stratégie publicitaire « payante » (#ahah hum). Ainsi, 91% de ses recettes proviennent désormais du mobile (versus 45% en 2013). Côté utilisateurs, la hausse se poursuit avec 2,2 milliards d’actifs mensuels et 1,4 milliard d’actifs quotidiens. Une activité florissante qui se retrouve dans l’ARPU, ou « revenu moyen généré par utilisateur » (oui oui, votre compte « rapporte » 8,12$ en moyenne à Facebook) :

Facebook Q1 2018 - average revenue per user

Chez Twitter aussi, les chiffres sont au vert. Pour la 2ème fois (d’affilé) de son histoire, le réseau social enregistre des bénéfices (61 millions de dollars). Les revenus du site proviennent à 50% des Etats-Unis, portés notamment par les formats vidéo, très prisés des annonceurs. Seuls les chiffres de croissance des utilisateurs inquiètent encore les observateurs : bien que toujours plus nombreux, les nouveaux twittos se font plus rares qu’en 2017 !

Twitter Q1 2018 - statistiques utilisateurs

#LENTILLES

Snapchat joue « In Real Life » et en réalité augmentée

Snap Inc. a dévoilé cette semaine les nouvelles Spectacles, ses lunettes connectées pour Snapchat. Nouveaux coloris, résistance à l’eau, et surtout possibilité de prendre des photos et des vidéos en HD sont au programme pour 175 euros. Alors que la première version n’avait pas connue le succès escompté, ces nouvelles paires pourront-elles valider l’incursion de Snap Inc. dans le monde de la tech ?

En parallèle, le réseau social a dévoilé un nouveau type de « lense », les Snappables. Ces filtres, qui utilisent les mouvements de visage au coeur d’un mini-jeu (en réalité augmentée ou non) sont interactifs. Vous vous retrouvez, au choix, au coeur d’un Space Invader ou simplement face à un « miroir » où vous devez faire le maximum de grimace pour défier vos amis. Le prochain phénomène dans les transports en commun ? 🤔

#DANSLESCODES?

Le Ministère du Travail combat les idées reçues en mode « stories »

Il fait encore peur et permet pourtant une insertion professionnelle plus rapide : l’apprentissage est un enjeu clé pour l’Etat. Pour promouvoir le sujet directement auprès des intéressés, à savoir les 16 – 26 ans, le Ministère du Travail (avec ses agences gyro et PARTIES PRENANTES) a lancé une campagne de communication basée sur les « codes et les modes actuels » à savoir : stories, live et influenceurs.

Portée par le hashtag #DémarreTaStory, la campagne se déploie principalement sur Instagram et Snapchat, mais aussi en contenus sponsorisés sur Minute Buzz, Topito et sur les chaînes des Youtubers Amixem et Pierre Croce. Bien calibrée ou trop forcée, cette com 100% « jeune » ? On vous laisse juger !

#JUSTICE

De l’indépendance des groupes de comm’

Le groupe d’agences en communication Havas, anciennement contrôlé par Vincent Bolloré (et devenu depuis 2017 une filiale du groupe Vivendi – contrôlé par Bolloré), est cité dans une affaire judiciaire qui promet de multiples rebondissements.

Le responsable du pôle international d’Havas Paris, Jean-Philippe Dorent a été mis en exam aux côtés des DG et président du groupe Bolloré, à savoir Gilles Alix et Vincent Bolloré. La justice soupçonne en effet des dirigeants de Bolloré d’avoir utilisé Havas, alors filiale du groupe Bolloré, pour faciliter l’accession au pouvoir de dirigeants africains et obtenir en contrepartie des concessions portuaires.

 

Havas, 1er groupe publicitaire de France et 6ème à l’échelle mondiale, pâtirat-il de cette affaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *