La Méthode “Sandwich” appliquée aux communicants

Vous avez faim de bonnes relations ? 🌭 Les échanges entre agence et annonceur ne sont pas toujours évidents. Et pour cause ! Quiproquo, malentendu, manque de transmission de l’information… sont autant de maux dont peuvent souffrir les communicants amenés à collaborer entre eux. Quel communicant n’y a jamais été confronté ? Mais il ne faut jamais oublier que nous ne formons qu’une seule et même grande famille. 🙌 Alors existe-t-il un remède miracle pour réconcilier les professionnels de la communication ? Eh bien oui : la méthode sandwich !

Pauline Simard, contributrice de la team We Are COM vous présente la méthode « Sandwich » ou comment évoluer grâce au positivisme, pour les communicants en agence. Cette méthode relationnelle prône l’optimisme et la bonne humeur. La critique et les reproches n’ayant jamais porté leurs fruits, focalisons-nous désormais sur le compliment et la concession positive. 🍴 Enfilez votre tablier, c’est parti pour la recette « sandwich ».  

La Méthode Sandwich

1 – Empathie 😌

Être à l’écoute des besoins de ses interlocuteurs est essentiel. En premier lieu, définissez clairement les objectifs, la cible et surtout mettez-vous à la place de l’annonceur. Il est capital pour une agence d’analyser très précisément les exigences de son client, et pour cela rien de mieux que de savoir faire preuve d’empathie. Une veille assidue vis-à-vis de l’annonceur ne peut être que bénéfique. Suivez de près l’évolution des contextes économiques et sociaux, tout en gardant un œil sur l’état de la macro-économie et des nouvelles innovations. Pour ne passer à côté de rien, n‘hésitez pas à vous créer des alertes mails sur les médias que vos consultez. 

Attention, la veille client est capitale certes, toutefois il est indispensable d’effectuer également une veille sur les concurrents de ce dernier. Afin de ne rien négliger, il vous faut faire preuve d’une curiosité 360°. L’empathie ne se cantonne pas à l’écoute, l’observation et l’analyse. Être empathique, c’est avant tout retenir ! Prenez des notes, faites-vous des fiches. N’oubliez jamais que l’objectif principal d’une collaboration réside aussi dans le gain de temps que vous serez en mesure d’offrir à votre client, grâce à une démarche proactive. 

Il vous faut faire preuve d’une curiosité à 360°

2 – Confiance 🙏

En adoptant cette posture d’écoute, vous créerez une relation de confiance unique, essentielle au bon fonctionnement de toute la relation. Cela permet d’ailleurs de questionner sans crainte ses interlocuteurs et de se renseigner sur le produit, la concurrence, les méthodes de production, etc. Il faut à tout prix éviter la relation verticale classique “client/prestataire”. Notez bien d’ailleurs, que le mot « prestataire » est à bannir immédiatement de votre vocabulaire.

La relation doit être linéaire, l’échange se fait de communicant à communicant, aux compétences et expériences complémentaires. C’est bel et bien cette transversalité qui permet de mener à bien un projet !  

Le mot “prestataire” est à bannir immédiatement de votre vocabulaire

3 – Bienveillance 😘 

Il faut être fort de conviction et de persuasion certes ! Toutefois il est essentiel d’accueillir humblement les avis et remarques quels qu’ils soient. Si l’accord entre les deux parties semble compliqué, pensez à proposer une alternative. Une recommandation vaut toujours mieux qu’un « non ». L’agence se doit de délivrer des conseils bienveillants et avisés. S’affirmer ne signifie pas être radical ou agressif dans ses propos. S’affirmer, c’est avant tout assumer ses positions, et être assez habile pour les nuancer et les argumenter, seules conditions à leur réalisation. 

Une recommandation vaut toujours mieux qu’un “non”

4 – Respect 💪

Chacun son rôle, chacun sa place ! N’oubliez jamais qu’un projet se fait grâce à une équipe. Le modèle “client/agence” doit invariablement reposer sur le respect de l’autre. Rester cordial et sympathique sera toujours plus efficace, qu’être négatif et avoir la critique mal placée.

La proactivité payera toujours ! Ayez donc le sens du service client, intéressez-vous réellement et fondamentalement à ses objectifs, afin de parvenir à lui exposer les recommandations les plus pertinentes. La co-création accroit l’intelligence collective et optimise ainsi l’accomplissement final. 

La co-création accroit l’intelligence collective

On résume la méthode sandwich ? 

La méthode « Sandwich » cherche à développer une communication positive et directe, basée sur une confiance bilatérale. Ne cherchez pas à dire « oui » ou « non ». Une solution mettant tout le monde d’accord doit se chercher autrement. Restez toujours clair, direct et concis dans vos demandes et recommandations. Le plus souvent, un coup de téléphone rapide vaut mieux qu’une longue chaîne d’e-mails. Pour voir les choses sous un autre angle, rien de plus efficace que de se mettre quelques instants dans la peau de son interlocuteur. 👌

Pauline Simard

Pauline Simard

Communicante, adepte de l’auto-amélioration et du développement personnel

Plus de La Team
Les marques chinoises attaquent dans le luxe
Et s’il était venu le temps des marques de luxe chinoises ?...
Lire plus
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *